Projet de fin d'étude, Saint-Etienne, France, 2016

Projet exposé lors de la 10 e Biennale de design, Saint-Etienne, France, 2017

 
 

       Le projet prend appui sur les inter-relations
entre architecture et design. 
Aujourd’hui, la flexibilité est l’un des thèmes majeurs
de la recherche architecturale.
La question du cloisonnement des espaces, leur capacités
à évoluer, peut-être investie par le savoir faire du designer. 
Cette recherche s’articule à partir de deux principes : 
une structure porteuse pensée à partir de « brique »  
et des appliques qui intègrent les organes techniques. 
Les formes de ce système affichent une esthétique spécifiques qui rend lisible chaque éléments constitutif
de la paroi : brique, chauffage, câblage électrique, luminaire, domotique. Par sa modularité elle devient aussi le support potentiel pour des technologies futures.
L’ensemble se recompose et se déplace facilement
pour proposer de nouvelles configurations spatiales. 
Ce dispositif est à la fois une cloison amovible avec une peau modulable ou, peut changer de nature et d’échelle pour prendre le statut de mobilier. 

 

Crédit photo : Sandrine Binoux